Il y a de la créativité latente dans tous les domaines du travail humain.

Joseph Beuys

L’art est ce qui rend la vie plus intéressante que l’art.

Robert Filliou

Les Oeuvres

Cristaux

Mailles

cristaux

En 1774, ayant par accident brisé un cristal, l’abbé René Just Haüy observe parmi les frag- ments éparpillés la répétition des mêmes formes à différentes échelles et pose les bases de la cristallographie. Un cristal se compose d’un assemblage simple d’atomes (la maille) qui, se répétant, constitue un quadrillage régulier en trois dimensions aux propriétés singulières, particulièrement en termes de résistance, d’optique et de conduction. Les développements de l’électricité puis de l’électronique exploiteront ces propriétés, faisant de ces structures atomiques naturelles l’architecture sous-jacente à nombre de nos outils électroniques et informatiques actuels.

À lier présente une sélection de cristaux dotés de propriétés conductrices : quartz, pyrite, malachite, stibine, azurite, agathe.

Le Blob

Physarum Polycephalum

culture

Fascinant la communauté scientifique qui, s’inspirant d’une vieille série-b de science-fiction, l’a surnommé Le Blob, le Physarum Polycephalum (du latin plusieurs têtes) est à ce jour le plus gros organisme unicellulaire connu. Ni plante, ni animal, ni champignon mais capable de se déplacer de plusieurs centimètres par heure, potentiellement immortel puisque susceptible de se subdiviser par réplication de son noyau, pouvant doubler de taille chaque jour, sans cerveau ni système nerveux mais doté d’une mémoire et échangeant des informations avec ses sem- blables, il défie en effet les canons de la biologie. Andrew Adamatzky, chercheur à l’Université de Bristol, le considère comme un modèle idéal pour de futurs outils de bio-informatique. Présent sur Terre depuis plus de 500 millions d’années, vivant dans les sous-bois de nos régions tempérées, il n’a besoin pour se développer que d’humidité et de quelques flocons d’avoine.

À lier présente une culture de Physarum Polycephalum dont le visiteur peut observer l’évolution pendant la durée de l’exposition.

Habitat Collectif

Habitat Collectif

moulage

Les fourmis forment des colonies qui peuvent compter de quelques dizaines à plusieurs millions d’individus. La légèreté, la résistance et le point d’ébullition peu élevé de l’aluminium font qu’il est relativement simple de concevoir un four à aluminium transportable. Couler de l’aluminium fondu dans une fourmilière abandonnée permet d’en obtenir un moulage qui, après solidification, sera déterré et nettoyé, révélant la délicate architecture de ces constructions animales.

À lier présente un exemplaire de ces architectures collectives complexes habituellement inaccessibles aux regards.

Neurones

Neurones

Santiago Ramón y Cajal

Médecin, professeur d’anatomie et neuroscientifique mais également amateur d’art, l’Espagnol Santiago Ramón y Cajal (1852-1934) fût en 1906 co-lauréat du prix Nobel de physiologie pour ses recherches sur le système nerveux. Tandis qu’au même moment quelques peintres d’Europe de l’Est inventent l’abstraction, Cajal observe le premier la structure de nos neurones et réalise une importante série de dessins tirée de ces observations.

À lier présente quelques reproductions de ces premières représentations de neurones évoquant des œuvres abstraites.

Siphonophorae

Siphonophorae

Ernst Hæckel

Publié en 1904, Kunst Formen der Natur (Formes Artistiques de la Nature) rassemble une cen- taine de planches réalisées par le biologiste allemand Ernst Hæckel (qui contribua par son œuvre à l’émergence des notions d’embranchement, d’arbre phylogénétique et d’écologie). Dessinateur émérite, il réalisa plus d’un millier de planches d’observation d’organismes divers, à la fois baroques et d’une méticuleuse précision, dont plusieurs consacrées aux siphonophores.

Organismes marins unicellulaires, les siphonophores peuvent s’agréger et se spécialiser (deve- nant alors inséparables) pour former une physalie qui, tout à la fois considérée comme un individu et comme une colonie, est qualifiée de superorganisme. Le terme de superorganisme s’emploie également en cybernétique pour désigner une forme d’intelligence collective où des individus aux connaissances limitées mettent en commun leurs ressources pour accomplir un objectif dépassant les capacités individuelles.

À lier présente les planches de Kunst Formen der Natur consacrées aux siphonophores.

Croisements

Croisements

Julie Verin

La tresse est une figure que l’on croise en topologie, coiffure, cryptographie, combinatoire algé- brique, théorie de l’évolution... Par sa seule forme, elle crée des liens solides entre langage, espace, mémoire et transmission. Au début du XIXe siècle, des esclaves afro-colombienne uti- lisaient leurs coiffures tressées pour figurer sur leur crâne le plan des routes par lesquelles elles pouvaient s’échapper. Au milieu du XXe siècle, Bergson en utilise la représentation afin d’illustrer une autre histoire de l’évolution semblable à un maillage de lieux de passages enchevêtrés où les organismes se développent. Il appelle celle-ci «tresse de vie» et remet en cause la notion de lignée génétique darwiniste, mettant en avant la mémoire d’un savoir transgénérationnel. Forte et résistante, elle est aussi utilisée pour créer des cordes et maillages de survie divisibles. Julie Verin (dont le travail à notamment été exposé en France, en Belgique et en Allemagne) s’intéresse au langage, à la fiction et à la mémoire par le biais de différents médias (dessins, textes, installations, vidéos...) et tressera, en collaboration avec différent.e.s invité.e.s une carte utopique imaginant un autre langage de l’espace, à lectures multiples, libre et sensible, subversif et résistant.

À lier présente cette œuvre réalisée sur différents temps d’invitations à plusieurs mains et voix.

julieverin.com

Synthétiseur Modulaire Artisanal

Synthétiseur Modulaire Artisanal

Thomas Bigot

Né dans les années soixante, le synthétiseur modulaire se compose d’un ensemble de modules dont chacun remplit une fonction élémentaire (amplification, distorsion, écho, etc). Passant de module en module au travers de câbles amovibles que manipule en direct le musicien, le son initial est transformé par une succession d’opérations. Le nombre et l’ordre des modules n’étant pas restreints, le nombre de combinaisons possibles est infini. Les synthétiseurs modulaires disparaissent progressivement dans les années 80 au profit de syn- thétiseurs numériques avant de réapparaître dans les années 2000, la relative simplicité de leurs composants électroniques les rendent accessibles à une fabrication artisanale. Plasticien et mu- sicien, Thomas Bigot (installé à Toulouse) joue d’un ensemble de modules qu’il a lui même créé, croisant pour ce faire des connaissances concernant la musique, l’électronique et le bricolage.

À lier présente quelques-uns de ces modules conçus par Thomas Bigot.

thomasbigot.net

Cartographies du Présent

Cartographies du Présent

Bureau d'Études

Au XVIIe siècle, en dessinant la Carte de Tendre, carte imaginaire qui situait différents sen- timents les uns par rapport aux autres, François Chevreau préfigurait ce qu’on nomme au- jourd’hui les cartes mentales. En représentant spatialement des concepts, les cartes men- tales offrent une perception visuelle de cheminements de pensées ou de notions abstraites.

Depuis les années 2000, à la croisée du graphisme et de l’enquête journalistique, le collectif Bureau d’Études, dont les travaux sont traduits et diffusés en différentes langues, conçoit des cartes complexes qui analysent et rendent compte de questions d’actualité concernant la géo- politique, l’économie, la communication, l’écologie (...) et met ainsi à disposition du public des outils qui peuvent nous permettre de mieux comprendre le monde qui nous entoure.

À lier présente une sélection de cartes de Bureau d’Etudes.

bureaudetudes.org

Anna K.

Anna K.

Catherine Lenoble + Open Source Publishing + Editions HYX

S’étant prise de passion pour l’œuvre de Anna Kavan (1901-1968), écrivaine avant-gardiste britannique un peu oubliée, l’auteure Catherine Lenoble nous offre une œuvre hybride où livre et site internet se complètent et qui, mêlant enquête, biographie, fiction, images et liens mul- tiples, bifurque sans cesse. Elle matérialise ainsi la notion d’intertextualité qui postule qu’aucun texte n’existe jamais seul mais est toujours enchevêtré dans une infinité de liens, de références et de citations. Ce travail à été conçu en étroite collaboration avec Open Source Publishing (collectif Bruxellois dédié à l’exploration de techniques libres, collaboratives et multiplateformes pour l’édition) et les éditions HYX (éditeur international basé à Orléans et spécialisé en art et en architecture).

À lier présente le livre et le site web dédiés au projet accompagnés d’une sélection de romans d’Anna Kavan.

kavan.land osp.kitchen

Mesh

Mesh

Ségolène Garnier

Le travail de Ségolène Garnier, artiste installée à Orléans, se décline sous forme de dessins et d’installations mais aussi de projets collaboratifs où le végétal et le jardin occupent une place importante. Évoquant parfois l’imagerie numérique, ses dessins à la plume à la fois enfantins et spirituels, délicats et colorés, tracent de fins maillages où se mêlent formes abstraites et figuratives diverses : animales, végétales, géologiques...

À lier présente une sélection de dessins issus de cette série en cours.

Motoroeben

Motoroeben

Philippe Coudert

Depuis bientôt dix ans, Philippe Coudert organise à Orléans le mini festival XUL qui, le temps d’un week-end, postule l’absence de direction artistique : professionnels ou amateurs, toute personne désireuse d’y présenter quoi que ce soit y est bienvenue. On retrouve cette même liberté de ton dans l’ensemble de son travail, peu soucieux des catégories préétablies, attentif au contexte, dans une économie de moyens assumée et toujours teinté d’humour.

Croisant le motif du cube sans fond popularisé par l’hébéniste Jean-François Oeben au XVIIe siècle (qui évoque la structure de certains réseaux cristallins) avec le tapis pour enfants à motif de circuit routier popularisé par St Maclou au XXe siècle (qui renvoie aux réseaux urbains qui nous entourent), il détourne l’usage du lieu en transformant à partir de cartons de récupération le sol de la collégiale en espace de jeu modulable fait main.

À lier présente cette intervention in situ sur laquelle vous avez le droit de marcher (sans chaussures c’est mieux).

philippecoudert.com

Laperco

Laperco

le 108 + les Brigades Vertes + Labomedia + l’ESAD + le CNRS + l’Université d’Orléans + l’Arcanderie

Développé à Orléans par un ensemble de structures associées, LaPerCo est un projet collabo- ratif qui consiste en un jardin hors-sol composé de modules dont les premiers ont été installés en bord de Loire au printemps 2018. Construits en bois de récupération, ces modules sont appelés à se multiplier dans les années à venir. Présentées par des cartels, les plantes reflètent la diversité de la flore locale. Le système d’irrigation à été conçu au sein de la section design de l’Ecole d’Art d’Orléans. À terme, le jardin se verra équipé de capteurs connectés qui fourniront en ligne et en direct un ensemble d’informations : température, taux d’humidité, pollution de l’air. Ouvert à tous, amateurs comme professionnels, et croisant de nombreux domaines de connaissance, le projet ramène le jardin au cœur de la ville, génère de multiples rencontres entre chercheurs, bricoleurs, jardiniers, urbanistes, informaticiens (...) et vous tend les bras.

À lier présente un module en cours de réalisation accompagné d’informations sur la génèse du projet.

La Maison Tentaculaire

La Maison Tentaculaire

Olivier Morvan

En 1886, rongée par la culpabilité, Sarah Winchester, dernière héritière du fabriquant d’armes, se lance en Californie dans la construction d’une maison destinée à accueillir les fantômes de tous les morts dont elle juge sa famille responsable. Construite sans architecte ni plan sous les instructions des esprits durant près de quarante ans, la maison est, à la mort de Sarah, un vaste labyrinthe. Elle se dresse aujourd’hui encore en plein cœur de ce qui est devenu la Silicon Valley. Sarah avait baptisé sa maison Le Manoir Tentaculaire. Une étrange métaphore se dessine ici qui, traçant une ligne sinueuse au travers du siècle, relie ce labyrinthe peuplé d’âmes errantes au réseau mondial peuplé d’avatars auquel renvoie la Silicon Valley environnante. Olivier Morvan (artiste installé à Orléans dont le travail a notamment été exposé en France, en Belgique, en Slovénie, en Allemagne, au Canada) a séjourné sur place pour en ramener un projet hybride où se mêlent documentaire, conte, récit de voyage et cinéma de genre.

À lier présente le film génératif dédié à cette histoire étrange accompagné de dessins et documents annexes.

escapologique.net

Atlas Critique d'Internet

Atlas Critique d'Internet

Louise Drulhe

L’Atlas Critique d’Internet de Louise Drulhe (dont le travail à notamment été exposé en France, en allemagne, en Russie et aux Etats-Unis) mêle textes, dessins et documents d’archive pour proposer différentes représentations du web. A la croisée de la recherche théorique, de l’art et du design graphique, le projet explore également les possibilités offertes par les nouvelles technologies en terme d’édition : privilégiant l’emploi d’outils collaboratifs et libres de droits, le site internet dédié au projet peut être directement décliné sous forme de livre et d’affiche dans différents formats.

À lier présente une grande affiche imprimée de cette enquête expérimentale et protéiforme.

internet-atlas.net

Blockchain, une architecture du contrôle

Blockchain, une architecture du contrôle

Louise Drulhe

Conçue dans la continuité de l’Atlas Critique d’Internet, la vidéo Blockchain, une architecture du contrôle étudie les enjeux socio-politiques de la blockchain par une analyse spatiale. Les re- présentations de l’espace d’Internet et de la blockchain, agencées en diptyque, engagent un dialogue entre ces deux architectures du contrôle. Originairement, la blockchain est la technolo- gie sous-jacente à la crypto-monnaie bitcoin, elle permet des échanges de bitcoins de manière décentralisée et sans intermédiaire. Aujourd’hui d’autres blockchains voient le jour. Ethereum, la plus connue, propose la création d’applications décentralisées. En ouvrant la technologie block- chain à d’autres domaines (le droit, le transport, la gouvernance... ), cette nouvelle organisation ambitionne de révolutionner de nombreux secteurs économiques et sociaux.

À lier présente une diffusion en continu de cet article vidéo.

louisedrulhe.fr

Audioneural Network

Audioneural Network

Thomas Bigot & Frédéric Villeneuve-Séguier

Audioneural Network est une installation sonore de Thomas Bigot. La structure rappelle un réseau neuronal et ses transmissions synaptiques. L'installation est constituée de plusieurs dispositifs électroniques interconnectés à la manière d'un assemblage de synthétiseurs modulaires. Exacerbée par la quantité de câblages et de schémas électroniques impro- bables, l’œuvre est une installation plastique complète qui génère une symphonie sonore dont la partition musicale n'est pas planifiée à l'avance. Les modules fonctionnent cha- cun de manière autonome tout en influençant le système global, sans être pilotés par une intelligence artificielle «maîtresse» cherchant à produire une cohérence sonore d'ensemble. Le système génère ainsi une forme de «partition» non linéaire et chaque fois unique, dont la musicalité est soumise à de nombreux facteurs de hasard.

À lier présente Audioneural Network dans le cœur de la collégiale.

audioneural.net

La Nef

La Nef

création collective et participative

La nef centrale est habillée de projections d’images animées liées à la thématique (constellations, organigrammes, nuées, nuages sémantiques...) et occupée par une création collective et participa- tive in situ qui évoluera au cours de l’exposition. Cet espace vise par ailleurs à favoriser les rencontres et interconnections en accueillant au fil de l’exposition différents ateliers et événements ponctuels.

Évènements & Ateliers

jeudi 29 novembre à 18h30

Vernissage

Concert de thomas bigot - Projection de Nada

samedi 1 décembre à 15h

Visite commentée

jeudi 6 décembre de 15h à 20h

Open Atelier

Venez co-construire l’installation interactive Servum Pecus

(tous public, enfants accompagnés)

Laperco

Venez co-construire le jardin public partagé laperco

(tous public, enfants accompagnés)

samedi 8 décembre à 15h puis 17h

Le jeux de la ficelle

Atelier ludique et coopératif autour des réseaux alimentaires proposé par la coopérette

(tous public, enfants accompagnés)

mercredi 12 décembre de 15h à 18h

Dessine moi un réseau

Atelier de dessin à la plume

(tous public, enfants accompagnés)

samedi 15 décembre de 15h à 18h

Abracadabra

atelier de couture de pochettes d’invisibilité pour téléphones portables

(tous public, enfants accompagnés)

samedi 22 décembre de 15h à 18h

Une histoire des réseaux sociaux alternatifs

Logiciels libres, réseaux décentralisés, protection des données (...) : il existe des alternatives aux réseaux sociaux commerciaux

(conférence / table ronde)

samedi 12 janvier de 15h à 18h

Atelier de libération des réseaux

Logiciels libres, réseaux décentralisés, protection des données (...) : venez avec votre ordinateur et vos questions

dimanche 20 janvier de 12h à 18h

Brunch partagé (apportez vos spécialités!) suivi d’un concert en réseau depuis différents points du globe